top of page

Comment prévenir les otites en plongée sous-marine ? Nos conseils




Si vous êtes un plongeur passionné, ou si vous aimez les sports nautiques en général, vous avez peut-être déjà été confronté à la redoutable "otite du nageur", une infection de l'oreille externe douloureuse et désagréable qui peut gâcher de belles vacances de plongée à Bali ou ailleurs... L'humidité des oreilles, le vent et le climat tropical en font l'endroit idéal pour que les bactéries se développent et provoquent une infection inconfortable, qui peut s'aggraver si elle n'est pas traitée.


Comment éviter cela et profiter pleinement de chaque journée de plongée à Nusa Penida ? Voici quelques conseils utiles.



1. Equilibrer tôt et souvent lors de la plongée sous-marine

Equilibrer tôt permet non seulement d'éviter d'endommager le tympan, mais aussi d'éviter l'inflammation qui pourrait retenir l'eau et augmenter le risque d'infection. Les plongeurs en apnée se bouchent les oreilles avant même de mettre la tête sous l'eau. Si vous êtes vraiment sensible, envisagez de le faire ou, en tout cas, de le faire tous les mètres dès que vous commencez à descendre lors de vos plongées. Vos oreilles vous remercieront.



2. Couvrez-vous les oreilles en revenant de la plongée

Le vent est l'une des causes des otites. Sur le chemin du retour, la brise du bateau pénètre constamment dans l'oreille. Elle la refroidit considérablement et, comme lorsque vous attrapez une infection due à un "rhume", la réduction de la circulation sanguine permet aux bactéries de se développer et de créer des infections de l'oreille. Si vous êtes sujet à ces infections, emportez une capuche ou une écharpe pour couvrir vos oreilles et les garder bien au chaud. Faites également attention aux oreilles mouillées dans la climatisation. Veillez à vous sécher les oreilles avant de vous coucher et évitez de dormir avec la climatisation soufflant directement sur votre visage ou votre tête.

Beaucoup de nos plongeurs sur le bateau sourient du bonnet de ski que Hélène met dès qu'elle sort de l'eau, mais c'est bien pour cela !



Un bonnet peut empêcher les otites !

3. Rincez et séchez vos oreilles après la plongée

L'eau de mer est souvent assez sale, contrairement à ce que l'on croit, surtout lorsque l'on se trouve près des côtes habitées. Si vous la laissez dans vos oreilles après la plongée, vous augmentez le risque d'infection. Une fois la plongée terminée, rincez vos oreilles à l'eau potable et séchez-les soigneusement. Ces bactéries gênantes n'auront aucune chance d'infecter vos oreilles et votre séjour plongée à Nusa Penida sera sauvé !



4. Désinfectez/traitez vos oreilles et surveillez-les

Si vous commencez à ressentir une gêne après une plongée, réagissez immédiatement ! Si vous ressentez une douleur lorsque vous tirez doucement le lobe de votre oreille vers le bas après la plongée, il est temps de mettre des gouttes. Vous pouvez commencer par des gouttes anti-inflammatoires, désinfectantes, mais si votre état ne s'améliore pas rapidement, il est peut-être temps de passer aux gouttes antibiotiques. Surveillez bien vos oreilles et si elles s'aggravent, allez voir un médecin, vous aurez peut-être besoin d'antibiotiques par voie orale si l'infection est grave. Veillez à consulter rapidement un médecin, car une infection non traitée peut vraiment endommager votre oreille et donc votre capacité à plonger à l'avenir (et votre plaisir, et vos vacances). Ne replongez que si vous êtes sûr que votre oreille est en bon état !


Comment éviter otite en plongée sous-marine
Traitez vos oreilles avec soin !

5. N'utilisez pas de coton-tige

Les cotons-tiges ne sont pas bons pour vos oreilles. Le cérumen est là pour une raison, il protège l'environnement fragile et prévient les infections. Si vous avez l'impression d'avoir une accumulation importante de cérumen qui crée un bouchon ou un blocage, consultez un médecin ou essayez certains des remèdes maison décrits ci-dessous, bien qu'ils ne soient pas encore approuvés par les médecins. Le bouchon de cérumen peut créer un espace propice à la croissance de champignons qui, à leur tour, peuvent entrainer des infections de l'oreille.



Recettes de grand-mère (qui peuvent aider à prévenir les otites liées à la plongée)

Pour nettoyer et protéger les oreilles, il existe un certain nombre de remèdes maison plus ou moins efficaces.


* Les rinçages au vinaigre de cidre de pomme dilué vous aideront à vous débarrasser des champignons de l'oreille, mais ne les faites pas pendant une période prolongée, car vous tueriez également les bonnes bactéries qui protègent votre oreille.


* L'huile d'olive chaude infusée avec de l'ail ou de l'huile essentielle d'arbre à thé ("Bokashi" fonctionne également) peut aider à éliminer les bouchons de cérumen et à nettoyer vos oreilles, tout en laissant une couche protectrice.


* Si vous vous sentez d'humeur aventureuse, on dit que la bougie auriculaire aide aussi à éliminer les bouchons de cérumen, mais là encore, il n'y a pas de preuves médicales à l'appui.


Comments


bottom of page