top of page

6 astuces faciles pour utiliser moins d'air en plongée



scuba diving Nusa Penida staghorn coral acropora
Maîtriser la flottabilité : utile aussi pour réduire la consommation d'air.

L'art mystérieux de la consommation d'air

Pour de nombreux plongeurs débutants, une consommation d'air élevée est un aspect frustrant de leur parcours de plongée. Quelques conseils simples peuvent faire une énorme différence. Nous avons donc rassemblé 6 étapes faciles (et une astuce en prime) pour réduire votre consommation d'air.



#1 Vérifiez votre lestage

Si vous êtes trop lesté lorsque vous plongez, vous allez constamment devoir ajuster votre position et l'air dans votre BCD, ce qui utilise beaucoup de votre air. La position de votre corps ne sera pas non plus aérodynamique, ce qui signifie que la résistance sera plus importante et donc vous ferez encore plus d'efforts, et que vous aurez moins d'air dans votre bouteille.

Si vous n'êtes pas sur du nombre poids dont vous avez besoin, la quantité minimale, allez plonger avec quelqu'un et demandez-leur de prendre un kilo ou deux en plus si jamais vous en avez besoin. Ensuite prenez ce que vous pensez être le nombre minimum de poids. Vous évaluerez par la suite si ce poids vous convient et si vous pouvez confortablement tenir votre palier de sécurité à 5m avec une bouteille en réserve (50 bars). Rappelez-vous que dans des conditions difficiles, vous pouvez encore ajouter un kilo à ce poids (le froid ou le courant peuvent vous faire respirer plus fort, ce qui vous fera flotter davantage).


#2 Apprendre les bonnes techniques pour palmer

Ce n'est pas un secret: plus vous déplacez efficacement dans l'eau, moins vous utilisez d'air. Entraînez-vous à perfectionner vos coups de pied de palmes, de grenouille, d'hybride, de flottement et de recul. Amusez-vous un peu. Apprenez à réduire l'utilisation de vos mains au minimum en vous servant de vos palmes pour tourner et vous stabiliser et regardez votre temps de plongée s'allonger !


#3 Une bonne isolation

Le froid est l'une des raisons pour lesquelles même les plongeurs expérimentés épuisent rapidement leur réserve d'air. Lorsque vous avez froid, votre corps lutte pour rester au chaud. Plus vous avez de couches et une bonne isolation, moins vous utiliserez d'air. N'oubliez pas de porter une cagoule, car la majeure partie de la chaleur corporelle se perd par la tête !


#4 Devenez un expert en flottabilité

Lorsque vous contrôlez bien votre flottabilité, vous économisez vos mouvements et vos efforts, ce qui se traduit par une très faible consommation d'air. La combinaison d'un poids correct, d'une bonne technique de respiration et d'une utilisation astucieuse du BCD se traduira par un gaspillage minimal d'air et d'énergie. C'est en pratiquant que l'on devient parfait. Si vous prévoyez de suivre votre cours PADI Advanced Open Water, pourquoi ne pas choisir le peak performance buoyancy comme l'une de vos plongées aventure, vous pouvez même le faire en tant que spécialité pour des jeux de flottabilité plus amusants et une grande consommation d'air à la fin.


scuba diving Nusa Penida
Les facteurs importants sont la rationalisation, une bonne technique de palmage et la détente !

#5 Se détendre

Dès que nous sommes un tant soit peu anxieux, notre coeur bat un peu plus vite et nous respirons plus fort. En particulier si vous êtes de petite taille mais que vous utilisez beaucoup d'air, la clé peut être la relaxation. Essayez de déterminer ce qui provoque une réaction anxieuse chez vous: le matériel, les conditions, le binôme de plongée, l'organisation ? Prenez ensuite les mesures nécessaires pour changer et améliorer ce que vous pouvez. Si la plongée vous rend toujours un peu nerveux, essayez de la considérer comme une thérapie, concentrez-vous et respirez lentement et profondément, assurez-vous de plonger avec des personnes en qui vous avez confiance et qui vous rend heureux, et laissez-vous porter par le courant. Plus vous vous sentez calme dans votre esprit, moins vous utiliserez d'air. Cela peut prendre un peu de temps et d'expérience, alors ne vous mettez pas la pression. Laissez-vous porter par le courant.


#6 Soyez lent et efficace

Se déplacer dans l'eau est très différent de se déplacer à travers l'eau. La densité de l'eau crée une résistance et il faut donc se déplacer lentement pour être efficace. Essayez d'imaginer que tout est au ralenti. Si vous voulez bouger vite ou fort (contre un courant par exemple), pensez à donner des coups de pied lents et forts, pas des coups rapides. Les mouvements lents vous permettent également d'être plus précis et plus efficaces. Encore une fois, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, jouez avec et trouvez ce qui vous convient.


Dernier bonus: n'y penserez pas trop

Plus on pense à sa respiration, plus on en devient conscient et on s'efforce donc de la modifier. Testez certaines des techniques mentionnées, mais surtout prenez du plaisir en plongée sous-marine et ne stressez pas trop. Lentement mais surement vous verrez que votre consommation d'air s'améliorera.




Crédit photos Kristina Vackova @kristina_photo_world




Comments


bottom of page