top of page

Le monde de la plongée sous-marine est-il sexiste ?



scuba sexism boobes diving
Sérieux?

J'ai récemment lu "Invisible Women" de Caroline Criado Perez et un article sur le sexisme dans l'industrie de la plongée écrit par l'impressionnante Jill Heinerth, qui m'ont donné matière à réflexion. Le premier m'a fait réaliser à quel point les femmes sont souvent, voire toujours, négligées dans le développement de produits, la recherche et la politique dans tous les domaines de la vie.

La seconde m'a fait prendre conscience, avec une certaine surprise (si je suis parfaitement honnête), que l'industrie de la plongée n'était pas étrangère au sexisme, ses membres n'étant que le reflet de la société dans son ensemble. La plongée est encore considérée par beaucoup comme un sport à haut risque, en particulier la plongée technique, ce qui attire les "vrais machos" et rend l'accès à ce secteur un peu plus difficile pour les "faibles femmes". Pourtant, il semble que le monde de la plongée soit assez divisé sur la question de savoir à quel point l'industrie de la plongée est sexiste. Voici quelques-unes de mes découvertes...


Statistiques - les femmes dans la plongée sous-marine

Les statistiques nous aident beaucoup à comprendre ce qui se passe dans l'industrie. Dans le monde PADI, nous avons quelques chiffres : depuis la première journée des femmes en plongée de PADI en 2014, il y a eu une augmentation de 2,2% des certifications féminines pour les cours de plongée loisir PADI, passant de 37,2% à 39,4%. Il y a plus de 40 % de femmes parmi les plongeurs âgés de 18 à 25 ans, mais les femmes de plus de 40 ans ne représentent que 30 % des plongeurs loisir dans cette tranche d'âge. En outre, plus le niveau de certification est élevé, plus le pourcentage de femmes est faible.


Les rapports de la DEMA montrent que seuls 23 % des étudiants en formation de niveau 2 ( Advanced) ou au dessus sont des femmes. Les femmes professionnelles sont encore moins nombreuses : sur les 137 000 plongeurs de niveau professionnel, 25 000 seulement sont des femmes (moins de 20 %) et 13 % seulement des Master instuctor PADI sont des femmes. Notre Course director, Hélène, fait partie d'une toute petite minorité, semble-t-il.

Ce sont des chiffres pour PADI, un organisme de formation qui a fait beaucoup d'efforts de marketing pour rendre le sport plus accueillant pour les femmes; en ayant, par exemple, des lignes directrices contre le sexisme, une journée des femmes en plongée et de nombreuses ambassadrices PADI. Dans d'autres organismes de formation, considérés comme plus "hardcore" (BSAC, FFESSM), les pourcentages sont probablement inférieurs.


Dans le domaine de la plongée technique et de la plongée spéléo, les chiffres sont très faibles (10 % des instructeurs techniques) ainsi que dans le domaine de la plongée commerciale (moins de 5 %) et reflètent la tendance selon laquelle plus le niveau de certification est élevé, moins le nombre de femmes plongeuses est important.

#Metoo Scuba ( balance-ton-porc plongée)

Malheureusement, le harcèlement sexuel est présent dans la plongée comme dans tout autre secteur d'activité. Les occasions sont évidentes avec les personnes qui doivent se déshabiller, les instructeurs qui ont de l'influence sur leurs élèves/plongeurs et l'isolement d'une plongée. Le site web girls that scuba a fait un #metoo scuba et a reçu de nombreuses réponses. Le site web de PADI contient un article de blog sur la conduite professionnelle qui souligne qu'une agression sexuelle survenant sous l'eau peut être beaucoup plus grave pour la victime, qui peut déjà se sentir vulnérable et impuissante, et peut conduire à des réactions mettant en danger la vie de la victime, comme des remontées en panique ou en apnée, sans parler de l'effroi émotionnel plus profond.


Tout type de harcèlement ou d'agression sexuelle est tout simplement inacceptable et doit être dénoncé, par les hommes comme par les femmes. Si le crime est perpétré par un professionnel de la plongée, cela mettra fin à sa carrière et laissera une tache très sale sur le centre de plongée pour lequel il travaillait. N'hésitez pas à rendre l'affaire publique, c'est vous qui avez le pouvoir. (Voir ci-dessous où et comment signaler ce type de comportement).


Apprendre à réagir au sexisme quotidien

Malgré les nombreux rapports de harcèlement sexuel dans l'industrie de la plongée, souvent chuchotés en privé, la communauté est divisée quant à l'ampleur réelle du sexisme. La réalité est qu'elle est probablement à l'image du reste de la société, qui compte de nombreux hommes sexistes ignorants, mais aussi de nombreuses femmes qui en ont gros sur le cœur.

Une partie du sexisme n'est pas intentionnelle et, lorsqu'elle est dénoncée intelligemment, elle peut conduire à un changement de comportement. L'une des anecdotes de Jill Heinerth en est un parfait exemple. Au cours d'une session de formation de formateurs et de Course directors, l'un des enseignants a mentionné que l'une des compétences pourrait être "difficile à maîtriser pour les femmes". La réaction de Jill (la seule femme de la session de formation) a été formidable : "Lorsque vous avez indiqué que les femmes en particulier auraient des difficultés dans ce domaine, je me suis immédiatement sentie faible et incapable de réussir (...) Préparez vos élèves à réussir au lieu de leur donner l'impression qu'ils(elles) vont échouer. Ils feront ce qu'on leur demande de faire." Le formateur a réagi avec consternation et embarras en réalisant le faux pas pédagogique qu'il venait de commettre de manière totalement involontaire, mais qu'il ne commettrait plus grâce à la remarque de Jill.


Beaucoup d'hommes sont ignorants lorsqu'il s'agit de comportements sexistes (privilèges inconscients) et ne se rendent tout simplement pas compte qu'ils les commettent : mettre en évidence leur erreur, réaffirmer qu'un bon plongeur est un bon plongeur quel que soit son sexe, que nous ne sommes pas identiques mais tout aussi capables quel que soit notre sexe/actions, sont des outils essentiels pour apporter un changement positif. Malheureusement, il y aura probablement des idiots avec des attitudes sexistes jusqu'à la fin des temps, qu'il suffit d'ignorer ou, si vous avez de la répartie, de leur renvoyer directement à la figure pour faire bonne mesure.


kagan-schott diving women
C'est bien mieux : Becky Kagan Schott, l'une de nos héroïnes de la plongée


Fabriquer un équipement de plongée adapté aux seins

La morphologie d'une femme est très différente de celle d'un homme de même taille et de même poids. On pourrait penser qu'il est logique que le matériel de plongée pour femmes ne soit pas une version plus petite et plus rose de l'equipement pour hommes : il ne s'adapterait tout simplement pas et pourtant... Outre les éléments évidents qui doivent être pris en compte, comme les seins et les hanches plus larges, les jambes des femmes sont plus longues et leur taille plus haute, leur cou est plus petit, leurs épaules sont plus étroites et plus inclinées. Cependant, les femmes ont besoin d'autant de poches que les hommes (un fait que l'industrie du vêtement ne semble pas être en mesure de comprendre). Le matériel de plongée pour femmes ne doit pas toujours être rose, pastel ou girly, mais doit inclure à la fois des équipements unisexes simples et des modèles colorés plus "féminins", reflétant la grande variété des goûts des plongeuses. Il existe un vaste marché à conquérir : à l'heure actuelle, les hommes sont presque cinq fois plus enclins que les femmes à acheter du matériel de plongée, mais cela s'explique par le fait que l'offre n'est tout simplement pas adaptée.


Posez-vous la question : Suis-je une femme (ou un homme) chauvin/e ?

Il est socialement plus acceptable pour les femmes d'exprimer leurs peurs et leur anxiété. En tant que professionnelles de la plongée, ne laissez pas cela vous faire croire que les hommes sont moins effrayés ! Ils sont simplement culturellement conditionnés à le cacher. Il m'est arrivé de prêter plus d'attention à une plongeuse débutante parce qu'elle avait exprimé ses inquiétudes avant la plongée, alors qu'il est devenu rapidement évident sous l'eau qu'elle était à l'aise et que son homologue masculin était très stressé. Que vous soyez un binôme, un guide de plongée ou un instructeur, homme ou femme, rappelez-vous de traiter tout le monde de la même manière. Dans le cadre du développement professionnel, il arrive que certaines formatrices poussent leurs étudiantes un peu plus pour les préparer à exceller. Pour beaucoup d'hommes, une femme doit être deux fois plus douée qu'un homme pour obtenir ne serait ce que un regard sur le plan professionnel. Mais veillez à soutenir vos soeurs et à ne pas être plus dure avec les femmes qu'avec les hommes. Soutenez vous entre femmes, ne les rabaissez pas !

Si vous occupez un poste dans le secteur de la plongée qui vous permet d'embaucher, embauchez des femmes compétentes ! Un peu de discrimination positive ne fera pas de mal à ce stade.

Soyez le changement que vous voulez voir

  • Signalez les cas de harcèlement/agression sexuelle aux autorités locales et/ou à l'agence de formation (PADI : qa@padi.com.au.) ainsi qu'au centre de plongée concerné ou même sur Google reviews/TripAdvisor.

  • Soyez un modèle (en tant que femme ou en tant qu'homme vis-à-vis des femmes) et encouragez les nouvelles plongeuses.

  • Plonger avec des centres de plongée appartenant à des femmes

  • Embauchez, formez et/ou devenez des plongeuses/professionnelles de la plongée

  • Adoptez des règles de comportement concernant le sexisme dans votre centre de plongée (voir les règles de PADI).

  • Dénoncer les remarques sexistes d'une manière qui crée un changement positif (en faisant preuve d'humour et d'éducation) (en tant qu'homme également)

  • N'utilisez pas de filles nues pour vendre vos produits (utilisez plutôt des garçons nus -non, je plaisante).

  • Lisez des articles sur des femmes qui inspirent dans le domaine de la plongée.

  • Donnez votre avis sur la manière dont le monde de la plongée pourrait être plus accueillant pour les femmes.


À retenir

Comme dans le reste de la société, il existe de nombreux exemples de sexisme quotidien dans le monde de la plongée, mais des changements sont en cours. Continuez à faire du bon travail mesdames et tous les gars formidables qui nous soutiennent !

Comments


bottom of page