• PurpleDivePenida

Plongée à Manta Point, Nusa Penida

Updated: Oct 24, 2019

Ce billet a été écrit par Sophie Nougue, qui est venue passer quelques jours de plongée avec nous ce mois-ci. Merci Sophie pour les photos et ce papier !


Après plusieurs mois à parcourir l’Indonésie, je suis à Manta Point, célèbre spot de plongée de l’île de Nusa Penida, sans doute l'un des meilleurs sites de plongée à Bali. Bien sûr j’ai vu des photos sur internet, bien sûr des plongeurs m’ont parlé de ce site particulier et pourtant, quelle émotion d’être enfin là, prête à tremper mes écailles au pied de ces falaise battues par les vagues et la houle.

Le soleil du matin est de la partie. C’est toujours un moment un peu particulier de préparer son équipement pour plonger dans un lieu mythique inscrit depuis longtemps sur sa bucket list. Je savoure mon plaisir. Julia de Purple Dive Penida et Grace sont prêtes pour la « Girly Fun Dive ». Mise à l’eau... Dès la descente, elle est là, sous nos yeux, énorme, gracieuse, elle file et se défile. J’allume mon appareil photo et procède à quelques réglages. Je la suis du regard un instant et la perd. Trop tard, je n’ai pas le temps de la saisir. C’est un signe. La beauté de cette grande dame des Océans se mérite. Juste une apparition pour attiser notre désir. Il faut savoir être patiente, un mot qui n’a pas toujours fait partie de mon vocabulaire. Nous continuons notre plongée, emportées par le courant et bercées par la houle. Sur un petit plateau, nous croisons des Blue Spotted Sting Ray. Nonchalantes, les unes posées sur les autres, elles dorment encore. Elles sont vraiment drôles. On dirait une bande de copines qui se remet péniblement de la fête de la veille....




Julia connaît parfaitement les lieux, on se laisse guider en confiance. J’ai le pressentiment que quelque chose de rare se prépare quand droit devant nous, une Manta tournoie dans le grand bleu. Le courant nous entraîne doucement vers elle, mes doigts sont un peu fébriles sur la caméra. Grâce est à mes côtés, prête à savourer cet instant magique. Un sourire de dingue inonde nos visages. L’ivresse irradie des profondeurs. Les mots sont faibles pour décrire l’intensité de ce moment. Un sentiment de bonheur et de paix s’empare de nos sens. L’excitation du début laisse place au calme d’une rencontre si longtemps espérée. Je savoure ce privilège d’être là.  Deux semaines auparavant à Komodo, j’ai déjà eu le bonheur de plonger avec les Mantas. Et pourtant, là, ce matin à Nusa Penida, rien n’est pareil. Tout d’abord, la taille de celle qui tournoie sous nos yeux est impressionnante. Trois mètres d’envergure à minima. La majesté de cette incroyable créature marine dépasse tout ce que l’on peut imaginer même dans ses rêves les plus fous. Elle vire droit sur nous dans un mouvement d’une grâce absolue. En quelques secondes, nous devenons les hôtes d’un ballet majestueux. La miss s’amuse avec nos bulles. Elle vient au contact, nous évite au dernier moment dans sa douceur complice, son regard nous caresse. Les yeux dans les yeux. Un regard teinté d’une stupéfiante humanité. Une autre Manta la rejoint. Elles sont maintenant deux à jouer et tournoyer autour de nous. En quelques secondes nous sommes entraînées dans une autre dimension. Subjuguées par l’incroyable fluidité et légèreté qui se dégage de leur nage. Un élan de vie circule entre nous. Grace secoue ses mains en signe d’émerveillement. Ces quelques minutes dépassent largement nos espérances. Julia se tient un peu en retrait de la scène, un immense sourire baigne son visage. Nous sommes trois petites femmes, trois petits brindilles accueillies au milieu de ces grandes dames d’une rare élégance. A peine le temps de réaliser notre bonheur que les belles s’évanouissent dans le bleu profond. Sans nul doute, Nusa Penida mérite sa renommée et tout notre respect.


  • whatsapp-icon-png-white-8-300x200
  • TripAdvisor - White Circle
  • twitter